Le Beaujolais Nouveau : entre tradition et paradoxe

Notre pays est riche en tradition gastronomique et œnologique ! 
Et aujourd’hui, il est l’heure du Beaujolais nouveau. Ce vin que l’on fête et consomme dès la fin de sa vinification.
Quel rapport me direz-vous entre le Beaujolais nouveau et la Méthode Chataigner ?


La Méthode Chataigner n’est pas un énième régime alliant frustration et effet yoyo. C’est une alimentation en conscience, saine que nous vous conseillons.
Le vin est connu pour ses vertus grâce à ces substances antioxydantes appelées polyphénols sur les maladies neuro-dégénératives. Dans le cas du vin rouge, le resvératrol est l'antioxydant responsable des effets anti-inflammatoires qui diminueraient les risques de maladies cardio-vasculaires. 


Vous pouvez entendre encore de nos jours qu’un verre de vin par jour, c’est bon pour la santé !
Et là est tout le paradoxe français, un verre de vin bon pour la santé sauf que selon le mode de culture de la vigne. Il sera riche en polyphénols, mais également en pesticides…
Notre foie aura le choix entre sucre, alcool et pesticides pour son bien-être.
Notre foie, lui ne connaît pas la crise…
Rappelons, surtout pour vous mesdames, notre foie se charge de transformer en graisses les sucres et alcools. Lorsque le stock de cellules graisseuses est atteint, notre corps a la capacité d’en fabriquer malgré tout et continue de faire de la place en superposant les cellules graisseuses entrainant ainsi une inflammation de la cellule. C’est cela la cellulite !


Il ne vous ait pas dit de renoncer à nos traditions !
Aujourd’hui de plus en plus de producteurs et viticulteurs sont soucieux de la qualité de leur produit. La culture bio dans les vins se répand de plus en plus, mais également la culture en Biodynamie.
C’est une démarche qui va encore plus loin que le bio, les doses de soufre utilisées sont encore plus basses que le bio. Les vignerons qui utilisent cette méthode essaient d’intensifier la vie du sol afin qu’il y ait un meilleur échange entre la terre et la plante. Pour cela, ils se servent de préparations à base de plantes qu’ils infusent, dynamisent où macèrent afin d’aider la vigne à se renforcer et à mieux se développer (une sorte de traitement homéopathique de prévention). Ils utilisent aussi le calendrier lunaire afin que la plante, le sol et les influences lunaires se combinent au mieux. 
Vous retrouverez sur les bouteilles, un des labels en biodynamie, le label Demeter.
Le vin en étant chauffé évapore son alcool.


Je vous aurai bien proposé une recette de daube à la provençale, mais avec cette météo et ces températures qui chutent, quoi de mieux qu’un bon vin chaud à partager entre amis, ou à savourer seul au coin du feu avec un bon plaid !
Cette recette est aussi conseillée en cas d’acide urique et de crise de goutte !

Découvrez ICI la recette de Vin chaud à la cannelle !

Merci à Lugdivine pour cet article !